Pont-l’Abbé – Eglise Notre-Dame-des-Carmes

Les Carmes fondèrent à Pont-l’Abbé leur quatrième couvent en Bretagne en 1383, année de fondation de l’église, celle-ci étant le seul reste de ce couvent.

Elle se démarque des clochers de ce pays granitique par un clocher d’ardoise en casque. Toute en tailles, la nef est lambrissée ainsi que le bas-côté.

Deux rosaces éclairent l’édifice, reposant pour celle du chevet sur une arcature de huit lancettes tréflées. Celle-ci est identique à celle éclairant l’aile sud du transept de la cathédrale de Saint-Pol-de-Léon, mais bâtie quelques années auparavant (entre 1420 et 1426).

Dans la chapelle nord, un retable de pierre, rare en Finistère, est dédié à sainte Anne. Deux autres, offerts par la corporation des cordonniers aux saints Crépin et Crépinien et par les médecins aux saints Côme et Damien, proviennent de l’église de Lambour située à proximité.

Des statues de bois polychrome complètent la statuaire de cette église.